Mai
10



Comme les établissements bancaires traditionnels, les banques en ligne présentent des avantages et des inconvénients. Malgré tout, et face à leur croissance exponentielle, on est en droit de se demander si les premiers ne sont pas plus importants que les seconds…

Les avantages des banques en ligne

En effet, face au combat acharné des différents organismes, sur Internet, pour se démarquer les uns des autres et proposer les meilleurs services, les avantages, pour les consommateurs, se multiplient et se traduisent, généralement, par :

Une réduction des frais. L’absence d’agences physiques engendre des économies, qui se répercutent sur les prix. Par ailleurs, comme la majorité des opérations s’effectue sur Internet ou par téléphone, le coût est également diminué. Autant d’éléments qui permettent aux banques en ligne de « faire la différence » par rapport à leurs homologues historiques.

La carte bancaire gratuite. Traditionnellement, elle accompagne, aujourd’hui, toute nouvelle ouverture de compte. Si hier, elle n’était proposée, gratuitement, que pour quelques mois, elle s’intègre, aujourd’hui, avec un ensemble de services, rendant son coût minime.

L’immédiateté. Face aux fils d’attente des banques physiques, la rapidité d’exécution des opérations des banques en ligne est appréciable. Les comptes sont consultables 24 heures sur 24, avec la possibilité d’effectuer des virements et même de créditer un chèque, via le bordereau électronique.

Absence de frais de virements et de gestion. Contrairement à leurs homologues traditionnels, les établissements sur Internet ont décidé de ne pas facturer les virements au sein de l’Union Européenne, de même qu’ils ne ponctionnent aucun frais relatifs à la gestion du compte.

Les services exclusifs. Dans le seul souci de séduire et d’attirer de nouveaux clients, les banques en ligne proposent des services innovants, répondant à des besoins exprimés, comme le coffre-fort électronique, pour y « ranger » des documents importants.

Les inconvénients des banques en ligne

Au regard du prix, les banques en ligne sont incontestablement les meilleures. Le principal reproche que l’on peut leur faire et qui constitue, malgré tout, un argument de poids, est qu’elles n’offrent pas de contacts réels avec des conseillers spécialisés. Aujourd’hui, des banques comme Fortuneo ou ING Direct, tentent de limiter cette « virtualité » –  barrière à l’adhésion – en déployant un réseau d’agences physiques. Cependant, la présence effective d’un conseiller bancaire n’est pas forcément la panacée : en effet, il n’est pas toujours évident d’avoir un interlocuteur objectif, en agence, capable de, systématiquement, privilégier la demande du client, sans compenser par le conseil d’un produit promotionnel.

Par ailleurs, on peut noter aussi que, si les banques en ligne déploient une offre de produits bancaires de qualité, elles restent encore en retrait, dans le domaine des crédits. Et s’il est vrai que certaines octroient déjà des prêts, tandis que d’autres se lancent dans le crédit immobilier (Boursorama Banque), il ne s’agit, encore, que d’une perspective  en devenir, aujourd’hui, assez limitée.

Comme pour tous les organismes bancaires – traditionnels ou en ligne – il convient toujours d’éprouver leur fiabilité, face à vos besoins et vos souhaits.