Juil
28



La Banque Centrale de l’Union Européenne a publié mercredi un rapport sur la fraude à la carte bancaire. L’établissement financier de Francfort présente ainsi des chiffres attestant une baisse de cette fraude, enregistrée au cours des années 2007 à 2010. Selon la BCE, ceci serait le résultat des améliorations technologiques.

Sécurité des infrastructures de paiement et des cartes à puce

Les conclusions de la BCE font suite à une étude réalisée parmi les 32 pays de la zone SEPA (Single Euro Payments Area) qui composent l’espace unifié de paiement en euro.

Ainsi, l’étude révèle qu’en 2010 la fraude a représenté 1,26 milliard d’euros. Ce qui correspond à une baisse de 12,1% par rapport à 2009.

Aussi, la part de la fraude pour la totalité des transactions est établie à :

0,045% pour 2007

0,050% pour 2009

0,040% pour 2010

Ce qui représente également 1,2% des cartes bancaires utilisées en SEPA de façon frauduleuse.

La banque Européenne explique cette chute de la fraude par les améliorations apportées à la sécurité des cartes et aux infrastructures de paiement. Aussi, la BCE se félicite des avantages de sécurité offerts par la carte à puce, plus que ceux de la carte magnétique.

En revanche, Francfort insiste sur la nécessaire prévention à développer dans le cadre de la coopération et sur l’adoption de mesures de normalisation internationale pour régir les transactions réalisées sur le web et transfrontalières.