Avr
17



La banque japonaise Ogaki Kyoritsu Bank sera la première banque à utiliser l’authentification biométrique pour remplacer la carte bancaire. Les premiers distributeurs automatiques seront en place en septembre 2012. Ainsi, le système de reconnaissance des veines de la main sera une alternative à la perte des cartes bancaires.

L’authentification biométrique est déjà utilisée par les banques pour remplacer le code numérique, mais ce sera la première fois qu’elle se substituera à la carte bancaire. Dès le mois de septembre, les DAB d’Ogaki Kyoritsu Bank intégreront cette technologie. Ainsi, les Japonais pourront retirer de l’argent sans aucune carte.

La procédure d’authentification utilise le schéma vasculaire de la main. Cette technique est encore plus fiable que celle des empreintes digitales. Aussi, lorsqu’un utilisateur se présentera devant un distributeur, celui-ci numérisera son schéma vasculaire. Ensuite, il le comparera avec une image préalablement enregistrée pour authentifier la personne.

La société japonaise Fujitsu a été sélectionnée pour intégrer son système d’authentification biométrique dans les distributeurs d’Ogaki Kyoritsu Bank. En revanche, comme cette technique semble se généraliser, les constructeurs concurrents, Sony et Hitachi ont également créé leur propre système de reconnaissance. Hitachi, a également développé un moyen de paiement par reconnaissance d’un doigt.

Ce choix, de l’authentification biométrique est la conséquence des désagréments provoqués par le tsunami en 2011. En effet, suite à la montée des eaux, de très nombreux japonais se sont retrouvés pendant plusieurs jours, sans aucuns moyens de retraits et de paiement, leurs cartes bancaires ayant été emportées par les vagues. Ainsi, les banques japonaises apportent une solution imparable contre le vol ou la perte de la carte bancaire.