Les fraudes à la carte bancaire dénoncées par l’UFC – Que Choisir

 

Jan
12



S’étant imposée comme le moyen de paiement favori des Français, la carte bancaire reste ainsi, du fait de son succès, particulièrement exposée au risque de fraude, comme viennent nous le rappeler les derniers chiffres publiés par l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales, qui a relevé, pour l’année 2011, une hausse de 2,5 % du nombre de débits frauduleux, 650 000 ménages ayant été victime de cette infraction.

Un risque auquel il convient de porter une grande attention pour l’UFC – Que Choisir

Ayant déjà, à plusieurs reprises, tiré la sonnette d’alarme, l’associations de défense des consommateurs, UFC – Que Choisir, a ainsi profité de la publication de ces nouveaux chiffres pour attirer à nouveau l’attention du grand public sur ce problème particulier, soulignant notamment le fait que la majorité des fraudes sont aujourd’hui effectuées par l’intermédiaire du secteur du commerce en ligne, l’organisme appelant ainsi les parlementaires à prendre rapidement des mesures pour offrir aux usagers français une plus grande sécurité.

Les trois solutions proposées par l’UFC – Que Choisir pour sécuriser la carte bancaire

Accordant une importance toute particulière à ce problème qui ne cesse d’empoisonner la vie des usagers, l’UFC – Que Choisir a ainsi formulé trois propositions, parmi lesquelles l’obligation, pour les commerçants en ligne, de s’équiper du dispositif 3D Secure, l’adoption de celui-ci au Royaume-Uni ayant, en effet, permis de réduire de 52 %, en quatre ans, le nombre de fraudes, les établissements bancaires, et aussi celle pour les banques d’informer systématiquement par SMS, ou courrier électronique, leurs usagers, de la réalisation d’une transaction, et enfin la mise en place de dispositifs d’alertes concernant le vol de données personnelles est aussi préconisée par l’association.