Déc
13



A l’approche des fêtes de fin d’année, et plus particulièrement de Noël, les consommateurs se préparent à dépenser pour pouvoir déposer les cadeaux au pied du sapin. Alors que la tendance de la consommation en ligne se développe massivement, le réseau Visa Europe prévoit un pic des achats en ligne ce lundi 10 décembre, qui devrait afficher plus de dix millions de transactions sur cette seule journée. Le point sur ce Mega Monday annoncé.

Le lundi de tous les achats

Tous les ans l’histoire se répète. Les incontournables achats de Noël viennent semer le trouble dans la tranquillité quotidienne des consommateurs, quelques semaines avant le jour J. Et, même si, chaque année, on se jure de s’y prendre en avance, c’est tous les ans la même chose : on attend la dernière minute. Résultat : un boom des achats, souvent regroupés en une seule journée.
Cette année, la date fatidique risque d’être le lundi 10 décembre, déjà appelé le Mega Monday, en raison du pic d’achats estimé par le réseau de cartes bancaires Visa Europe.

En effet, se basant sur des estimations et sur les données des années précédentes, le réseau Visa estime que ce Mega Monday devrait voir plus de dix millions de transactions réalisées en ligne, pour 565 millions d’euros dépensés.
Des chiffres faramineux qui donnent le vertige, et qui correspondent à une hausse de 20 % par rapport à l’année précédente.
Chaque minute, ce sont environ 400 000 € qui devraient être dépensés par les consommateurs européens détenteurs de cartes Visa. A noter que le summum est attendu dans la soirée, entre 21 heures et 22 heures.

Si, en Europe, un euro sur sept est dépensé par carte Visa, c’est un euro sur cinq en France, et de plus en plus via internet. Les consommateurs semblent donc accorder une grande confiance aux systèmes de paiement en ligne, même si les achats en magasin n’ont pas dit leur dernier mot. Pour les dépenses de Noël, le pic magasin est prévu quant à lui le samedi 22 décembre.

Une sécurité de plus en plus performante ?

Quoi qu’il en soit, et même si les français effectuent leurs achats en ligne de plus en plus confiants, il n’en demeure pas moins que la fraude sur internet est un phénomène toujours d’actualité.

En juillet dernier, l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement signalait une nouvelle augmentation des fraudes en 2011, après une baisse de plusieurs années. Et ces fraudes, loin d’être uniquement l’affaire des achats en ligne, concernent également les achats chez les commerçants, ou encore les retraits d’argent aux distributeurs.

La vigilance est donc plus que jamais de rigueur, notamment lors de périodes comme Noël, où les dépenses sont particulièrement nombreuses.

Ainsi, il convient de respecter quelques consignes élémentaires de sécurité, qu’il est toujours bon de rappeler.

Ne pas prêter sa carte bancaire, composer son code à l’abri des regards indiscrets, ne pas noter son code au dos de sa carte, mais aussi ne pas communiquer ses coordonnées bancaires par mail (votre banque les tient à sa disposition et ne vous les demandera jamais de cette façon), sont autant de règles qui peuvent permettre de réduire de façon significative le nombre de fraudes bancaires.